Motivation clé : le 3e Objectif du Millénaire pour le Développement

Élaine Hémond est particulièrement motivée par le 3e Objectif du Millénaire décrété par l’ONU. Cet objectif, adopté en 2005, proclame que les progrès sociaux et économiques de la planète sont indissociables de la promotion de l’égalité des citoyens et des citoyennes.

L’ONU incitait ainsi tous les pays à mettre en œuvre des mécanismes favorisant l’égalité des femmes et des hommes, notamment par un accès accru aux postes d’influence et aux instances démocratiques.

En 2010, l’atteinte de cette réelle mixité de la gouvernance fait partie des principes et objectifs qui guident bon nombre de pays soucieux de leur développement humain et économique. Parmi les 189 pays membres de l’ONU qui souscrivent à cet objectif, plusieurs dizaines ont déjà mis œuvre des projets en ce sens.

Toutefois, les résultats sont encore mitigés et les responsables de l’ONU, comme ceux de la Banque mondiale, s’inquiètent du peu de progrès réalisé.

« Si les efforts dans le sens d’un engagement plus marqué pour l’égalité des sexes ne s’intensifient pas, les tendances que surveille la Banque mondiale amènent à penser que la communauté du développement manquera l’objectif fixé », affirmait récemment le Président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz.

Il ajoutait :
« Aucun pays ne peut s’attendre à progresser si la moitié de sa population n’est pas à même de réaliser ce dont elle est capable. »

Mission

La mission de la consultante/formatrice est de soutenir les pays, les organismes publics, parapublics, communautaires et privés dans leurs efforts de promotion de l’égalité des femmes et des hommes ainsi que dans la mise en œuvre de politiques et de pratiques à cet effet.

Objectifs

L’objectif principal d’Élaine Hémond est d’offrir des services et des produits aux milieux préoccupés par l’habilitation des femmes à occuper tous les postes influents et à jouer pleinement leur rôle citoyen, à tous paliers de leur société.

Les objectifs spécifiques sont, selon les cas :

  • d’analyser les besoins particuliers d’un milieu;
  • de préparer et de former des gestionnaires du concept genre, des formateurs/formatrices et des coachs;
  • de faire connaître les différentes mesures expérimentées à travers le monde;
  • de planifier la mise en application d’une pratique ou d’une mesure;
  • de soutenir la motivation des milieux concernés et de les préparer à intégrer de nouvelles pratiques;
  • de former des femmes et de les accompagner dans leur engagement démocratique, économique ou autre;
  • de travailler à ces mandats de concert avec les ressources de différents milieux afin d’assurer leur appropriation du projet.

L’approche

L’approche de l’équipe s’adapte aux besoins et demandes des milieux d’accueil.

Toutes les interventions combinent analyse, information, expérimentation et échanges. Toutes associent des ressources locales, hommes et femmes, décideurs, gestionnaires, animateurs et communicateurs. On y travaille suivant les théories et les pratiques de l’andragogie.

En fonction des demandes qui lui sont acheminées, Élaine Hémond est accompagnée de collègues qui possèdent des expertises complémentaires ou annexes.